FANDOM


Passerelle du Titanic.png
Passerelle du Titanic
Localisation
Emplacement

Pont des embarcations, Titanic

Autres informations
Fonction

Naviguation

Affiliation
Galerie d'images
Galerie d'images

Galerie Passerelle du Titanic

La passerelle de navigation du Titanic est l’endroit où le commandement et la direction du navire s’exerce, et où toutes les taches de la navigation s’exécutent.

Description Modifier

Murdoch relève Lightoller.png

L’avant de la passerelle donne sur le pont de proue et sur l’horizon, ce qui facilite la navigation. La partie avant est l’abri de passerelle, où se trouvent des télégraphes (des transmetteurs d’ordres) pour communiquer par exemple avec la salle des machines pour l’allure du paquebot, divers instruments comme le compas de routes ou l’indicateur d’angle de barre, et une roue de gouvernail qui s’utilise près des côtes et dans les ports. De part et d’autre de l’abri s’étendant des ailerons qui bordent l’avant de la passerelle, et qui arrivent jusqu’aux extrémités.

La timonerie est plus retirée, mais suffisamment avancée pour permettre la vue par les fenêtres de l’abri. C’est de cet endroit protégé que l’équipage manœuvre le Titanic. Il y a des installations téléphoniques à cornet, dont une qui permet d’être en liaison avec le nid-de-pie et d'autres endroits clés du navire, et un interrupteur pour fermer automatiquement les portes étanches.

Phillips Bride salle radio.png

Derrière se trouvent le quartier des officiers, c’est-à-dire les logements du commandant et des officiers, ainsi que de la salle des cartes, où se trouve le journal de bord. Il s’y trouve aussi la salle de radio, équipée de grandes installations permettant aux navires de communiquer entre eux.

A noter qu'il était plus facile de communiquer de nuit car la portée de la radio doublait de distance, ce qui explique que les opérateurs envoyaient encore des messages privés jusque très tôt le matin. Et sur le Titanic, les gens riches abondant, les opérateurs n'étaient que rarement occupés à reçevoir des messages d'alerte de glace, tellement les messages privés les submergeaient de travail.

Localisation et accès Modifier

Pour faciliter le commandement et la navigation, la passerelle se trouve à l’avant du pont des embarcations, à l’extrémité de la structure. On y accède par le pont des embarcations, ou par la promenade des officiers où deux escaliers mènent au pont A.

Histoire Modifier

L’ambiance est détendue et silencieuse tout au long de la traversée, mais efficace puisque la traversée se déroule sans incidents avant le naufrage.

Ils reçoivent néanmoins des messages les avertissant des icebergs, que Harold Bride amène aux officiers de quart ou au commandant Smith, qui ne semble pas toujours en tenir compte. Lors d’une visite guidée du paquebot par Thomas Andrews, Rose et Ruth DeWitt Bukater peuvent s’en rendre compte, mais Smith les rassure.

Le soir du 14, Smith quitte la passerelle et la laisse aux ordres du deuxième officier Charles Herbert Lightoller. Quand il va faire son quart, c’est William McCaster Murdoch qui la dirige et il reste dehors sur l’aileron tribord. A 23h40, ils entendent la cloche sonnée par Frederick Fleet, puis James Moody décroche le téléphone, où Fleet l'informe du danger qui vient d'en face. Murdoch ordonne à Robert Hichens de mettre la barre de la timonerie à tribord (à l'époque les ordres étaient inversés, donc metre la barre à tribord signifiait virer sur bâbord) car la procédure standard de l'époque recommendait d'éviter les obstacles par bâbord. Puis Murdoch cours à l’abri de passerelle pour transmettre les ordres à la salle des machines, heurtant au passage la tasse de thé de Moody.  

Mais la manoeuvre de ralentissement du navire gêne celle du virage*, et le navire tournant moins lentement, il heurte l’iceberg, et certains à bord en ressentent les secousses, le gouvernail sautant dans les mains d’Hichens et le bastingage de l’aileron faisant trembler les mains de Murdoch. Smith arrive vite et reprend le commandement, mais lorsqu’il revient avec Andrews, ils apprennent que le navire et condamné. 


Passerelle naufrage.png

Tandis que commence l’évacuation, l’équipage est toujours en mouvement sur la passerelle pendant le naufrage. Jack Phillips envoie des messages, Harold Bride transmet les réponses à Smith, tandis que le quatrième officier Joseph Boxhall envois des fusées de détresses. Quand Smith se sent perdu, il se rend à la passerelle déserte et s’enferme dans la timonerie où il reste jusqu’à la fin.

Sur l’épave, la passerelle n'existe plus; car quand la proue a sombré, le mât avant s'est abbattu sur la passrelle avec la force de la descente, ce qui a complètement désintégré la passerelle, ne laissant qu'une partie due la roue de gouvernail toujours visible...

Anecdotes Modifier

  • La scène de la mort de Smith, où la timonerie est envahie par des trombes d’eau, fut réellement tournée, avec un cascadeur dans le rôle du commandant, et James Cameron derrière la caméra, en combinaison de plongée.
~ RMS Titanic ~
Catégories de personnes à bord Première classeDeuxième classeTroisième classeÉquipage du Titanic
Officiers Edward John SmithHenry WildeWilliam MurdochCharles LightollerHerbert PitmanJoseph BoxhallHarold LoweJames Moody
Installations Passerelle du TitanicGrand Escalier du TitanicGymnaseB52-B54-B56Salon-fumoir de première classeCafé vérandaSalle de réception de première classeSalle à manger de première classeSalon de première classeChaufferiesSalle des machinesCabines de première classeCabines de troisième classeEntrepontPont des embarcations
Autre Orchestre du TitanicCanots de sauvetage du TitanicNaufrage du TitanicWhite Star LineOffice religieux dominical

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard